retour spectacles

Lundi, 21-07-2008 à 11h

Les Halles

 

Le jour où Nina Simone a cessé de chanter

Darina Al Joundi & Mohamed Kacimi 

j'ai beaucoup aimé ; un grand spectacle vu en 2008

La pièce est habitée par le personnage du père, qui vient de mourir, un intellectuel, adoré par sa fille. Il élève ses trois filles professant la nécessité de la liberté la plus totale, y compris par rapport à la religion musulmane.

D'abord, la guerre, les scènes d'horreur, insoutenables dans leur banalité.

Au moment de la mort du père, Darina, exécutant la volonté du défunt qui avait refusé que le Coran soit diffusé pour son enterrement, éteint le magnétophone, pour passer Nina Simone et du jazz, elle se fait insulter par tous. Elle sera traitée de "folle",et internée de force.

Un récit poignant, qui raconte ce que fut la guerre pour les Libanais et ce qu’est  une société qui interdit à la femme l’exercice de la parole.

Une pièce à voir, bouleversante sans pathos, parfois drôle dans l’horreur.

Une comédienne qui m’a embarqué dès la première minute.

PITCH & CASTING (Programme AF&C)

"Enfermée dans un asile par sa famille, une libanaise trop délurée y égrène entre rires et larmes l'impossibilité d'être une femme libre." Fabienne Pascaud - Télérama
"L'actrice libanaise livre un récit d'une impiété impitoyable." Brigitte Salino - Le Monde
"Darina Al Joundi capte le public dès le début du spectacle." Clare Shine - Financial Times
"Cette figure du théâtre et du cinéma se livre avec une intensité rare." C. Makereel - Le Soir (Belgique)
"Avec la complicité de l'écrivain Mohamed Kacimi et du metteur en scène Alain Timar, Darina Al Joundi porte à la scène une vie de révolte et de combat pour la liberté. La sienne." B. Bouvet – La Croix
"Un récit bouleversant." M-J Sirach – L'Humanité

Co-production Cie Noun - Théâtre des Halles

Interprètes : Darina AL JOUNDI   ;    Mise en scène, scénographie : Alain TIMAR
Lumière et son : Hugues LECHEVREL : Décor : Théâtre des Halles ; Costume : Marie-Hélène BOUVET ;  Répétitrice : Françoise BERGE